Nouvelle direction

Mon désir de maternité n’a pas toujours été le même au cours de ma vie.
A seize ans j’étais certaine de ne pas vouloir d’enfants « de moi » mais je voulais adopter. J’étais un peu bohème et je pensais à tous ces gamins déjà nés qui n’attendaient que d’être aimés. Je trouvais égoïste et inutile d’en faire puisqu’il y en avait tant de malheureux.

A dix-sept ans la question ne se posait plus. J’étais tétraplégique et sûre de ne jamais être mère puisque sûre de vivre seule le restant de mes jours.
A vingt-deux ans mes perspectives d’avenir ont évolué. Il m’a parlé mariage et enfants :
 
– « T’es sûre que tu peux avoir des enfants ? »
Je n’en étais pas certaine mais tout en moi hurlait OUI !!! alors j’ai dit :
– « Heu … oui »

Et ce tout en moi avait raison.

Si je vous parle de cela aujourd’hui c’est que depuis quelques temps je réfléchis à ma situation, à mon statut de femme et de mère handicapée et à ce que cela implique pour mes enfants, mon mari et mon entourage.
Jusqu’à récemment je me laissais vivre sans trop me poser de questions et j’étais heureuse que les choses se déroulent plutôt bien malgré mon état. Maintenant cette façon de faire ne me suffit plus et je ne veux pas continuer à regarder se dérouler le film de ma vie, je veux en devenir la réalisatrice et l’actrice principale. Et ça commence par une prise de conscience : je suis seule !
Seule handicapée au milieu des valides. J’ai fuis mes pairs il y a des années quand je n’en pouvait plus de vivre entourés d’eux. Quand je n’ai plus voulu faire partie du troupeau. J’ai honte de l’avouer mais je les ai méprisés ces pauvres handicapés incapables d’avoir une vie hors des institutions et des lignes tracées pour eux. Et pourtant aujourd’hui ils me manquent ces cons d’handicapés, eux en qui je peux me reconnaître et qui savent tout de moi.

Bon vous allez me dire que c’est bien beau de réfléchir, de constater et de prendre conscience, encore faut-il trouver le moyen d’exprimer tout ça. Et bien je crois avoir trouver un moyen de concrétiser mes envies : le partage. Partager mon expérience de femme d’abord et de femme handicapée surtout pour faire entendre une parole qui n’est pas souvent exprimée. J’avais commencé ce blog avec l’idée de raconter ma petite vie comme tous les bloggeurs un peu narcissiques dont je fais partie mais je crois qu’il va prendre une toute autre direction qui me plaît davantage. Il me tarde d’entrer dans le vif du sujet et j’espère que vous serez nombreux à me suivre :)

2 commentaires sur “Nouvelle direction

Ajouter un commentaire

  1. Merci pour ta visite, oh oh comme je me retrouve dans ces quelques lignes … sourire
    tu cherches des pairs ? les mairs ça marche aussi ?

    Qu'importe le temps que tu as mis à réaliser qu'un peu d'handi dans les relations ça ne peut pas faire de mal (rire …

    Témoigner c'est très important pour permettre à d'autrEs d'y croire et surtout …de le faire !!

    Bisous d'une autre femme et maman handi …

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :