Je fais de vous mon Essentiel !

Contrairement à l’an passé où je voulais disparaitre, l’édition 2019 de mon birthday s’annonce sous les meilleurs auspices. Je ne pense pas avoir envie de mourrir dans les deux prochains jours et la perspective de le fêter en tête à tête avec mes lionnes me réjouit d’avance.

En réfléchissant à l’organisation de ce jour particulier, j’ai pensé durant une seconde à la publication que je pourrais mettre sur mon mur Facebook avant de me souvenir que j’ai supprimé mon compte. Comme pour la clope que j’ai parfois encore envie d’allumer après 16 ans d’abstinence, j’ai l’impression que l’habitude de publier sur les réseaux sociaux ne s’effacera pas facilement. Et bien que cela fasse bientôt deux mois que j’ai quitté Facebook et Cie, la pulsion est toujours présente, s’insinuant régulièrement dans mes pensées.

L’idée de quitter les réseaux sociaux n’est pourtant pas récente. Voilà des années que périodiquement je songeais à les supprimer, en particulier Facebook sur lequel je pouvais passer des heures par jour. J’avais déjà plusieurs fois suspendu mon compte, tentant de résister au chant des sirènes. Mais j’y retournais, encore et encore, y passant toujours plus de temps. C’est que je ne sais pas être raisonnable. Je ne savais pas fumer une ou deux clopes par jour, comme Facebook où je passais des heures, il fallait que je termine le paquet ! J’admire les personnes mesurées qui savent gérer leur temps d’écran comme leur consommation de tabac.

Pourquoi je me suis décidée ? Je n’en sais trop rien. Un immense ras le bol, une overdose. La plupart des publications étaient insipides et inutiles. Les quelques personnes dont j’appréciais les partages ne suffisaient plus à me donner envie de rester. Et pour être tout à fait franche j’apprenais souvent des choses que je préférais ignorer, qui réveillaient en moi des émotions négatives. Facebook était devenu cet(te) ami(e) qui se fait un malin plaisir de vous raconter en détail une histoire dont il ou elle sait que ça vous fera souffrir. Je n’avais plus envie de l’écouter …

« C’est que l’amour est comme un arbre, il pousse de lui-même, jette profondément ses racines dans tout notre être, et continue souvent de verdoyer sur un cœur en ruine. » Victor Hugo, Notre Dame de Paris.

Pour que mes amours, mes amitiés, mes relations puissent continuer de s’épanouir sur mon coeur abimé, j’ai pris depuis le début de l’année de nouvelles habitudes. M’éloigner du virtuel est sans aucun doute la meilleure de toutes ! Lorsque j’ai arrêter de fumer j’ai ressenti un profond sentiment de liberté, celui de ne plus dépendre d’un paquet de clopes pour me sentir bien. Plus de crise d’angoisse le dimanche soir en s’apercevant que tu prends ta dernière clope. Jamais je ne remettrai une cigarette à mes lèvres tellement cette sensation a été agréable à ce moment là et l’est toujours autant d’ailleurs. Il en est de même pour Facebook, à un degrés peut-être même supérieur.

J’ai retrouvé du temps pour lire, écrire, sortir et comble du luxe, ne rien faire. J’ai un rapport plus sain aux autres et aux événements, une certaine innocence que j’enviais à celles et ceux qui ne se sont jamais inscrit(e)s sur les réseaux. Je ne suis plus au courant de rien, sinon de ce que je choisis d’apprendre et de savoir. Je ne subis plus l’actualité morose ni les commentaires déplacés pour ne pas dire répugnants. Le sevrage a été difficile les premiers temps mais quelle liberté au bout du compte !

Cette année je ne recevrai donc pas les dizaines de messages me souhaitant mon anniversaire comme il est de coutume sur Facebook. Je n’aurai pas non plus la vidéo préparée tout spécialement pour moi retraçant mon année avec mes ami(e)s. Et je m’en fiche. Je serai en amoureuses avec mes Vies. Juste du vrai. Mon Essentiel.

Auteur : amelimellow

Femme et maman en situation de handicap, je livre ici mes états d'âme, mes pensées, mes coups de coeur et mes coups de gueule, sans concession ni langue de bois.

10 réflexions sur « Je fais de vous mon Essentiel ! »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s