R’garde droit devant toi !

Un tout petit message pour partager avec vous un anniversaire vraiment spécial. Il y a 25 ans aujourd’hui, suite à un grave accident de la route, je me suis réveillée dans un corps inconnu, un corps vulnérable, un corps fragile et qui l’est tellement plus encore en ce moment.

Ce corps qui est désormais le mien ne correspond pas aux normes en vigueur, comme tous ceux présents sur le site de l’exposition Elles que j’ai montée il y a quelques années. Certains sont paralysés ou le deviennent progressivement, d’autres se brisent au moindre coup, d’autres encore ont été amputés ou ont perdu un de leurs 5 sens.

Lorsque l’idée de cette exposition a germé en moi, il s’agissait d’une confrontation. Je voulais affronter mon image, comprendre ces regards posés sur moi à longueur de temps et qui me faisaient me sentir si mal. Le public est venu, a admiré la qualité de notre travail, a prononcé des phrases telles que «quel courage !», «vous êtes admirables» ou «c’est une leçon de vie». Quelques un-e-s bien sûr ont eu les mots justes.

Je ne suis pas plus courageuse que toutes les autres femmes et je ne mérite pas plus d’admiration. Je ne veux donner de leçon à personne, je vis comme chacun-e, avec les difficultés qui sont les miennes et je m’en accommode très bien.

Mais le public n’a pas tout à fait tort. Là où réside mon courage et où je suis admirable c’est lorsque chaque jour je me mesure aux obstacles d’une société non adaptée à mes particularités. Lorsque ce trottoir est trop haut, trop étroit ou que celui là y est garé et qu’il en a pour 2 minutes. Lorsque je ne peux pas me faire soigner en ville chez le praticien de mon choix et que ma seule alternative est l’hôpital. Lorsqu’aucun matériel médical n’a été pensé pour réaliser mes examens, qu’ils soient dentaires, obstétriques ou tout autre domaine. Et surtout, surtout, lorsqu’en cette période extrêmement difficile, je sais que plus qu’à l’ordinaire, les soins des plus dépendantes d’entre nous dépendront du flux des patients et de la priorité qui leur seront donnée.

Et parce qu’il faut bien qu’il y ait une justice, parce que parfois l’arroseur se fait arrosé et parce qu’il est essentiel de garder le sourire je vous partage cette anecdote qui m’est réellement arrivée, mise en image par la talentueuse Camille Ruzé. Prenez soin de vous.

Auteur : amelimellow

Femme et maman en situation de handicap, je livre ici mes états d'âme, mes pensées, mes coups de coeur et mes coups de gueule, sans concession ni langue de bois.

3 réflexions sur « R’garde droit devant toi ! »

  1. Joyeux anniversaire de nouvelle vie :)
    Et merci merci merci pour cette exposition !!! C’est en partie grâce à cette expo que j’ai vraiment – au-delà du simple raisonnement avec des mots et de la logique, au-delà de ce qui est dit seulement par les parents ou la fratrie – commencé à réaliser que je pouvais être belle et désirable… Pourtant je n’ai pas participé ni vu l’expo « en vrai » mais juste vu sur le net. Les images ont parlé d’elles-mêmes (et à chaque fois que j’y retourne j’ai le même effet waouh)

    J'aime

  2. Très belle expo ☀️Le regard de toutes ces femmes est touchant, on peut y lire tant d’émotions… et les photos de toi, que dire si ce n’est que tu es belle, tout simplement ! 💕

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s