Accessibilité au rabais

Il y a quelques temps je vous parlais du manque d’accessibilité en France et du poids que cela ajoute à nos différents handicaps. Le gouvernement avait pourtant promis (mais peut-être pas juré et craché) que notre beau pays serait un paradis pour les déficients de tous horizons d’ici à 2015. Roselyne Bachelot a d’ailleurs confirmé le 22 aout à Antibes que « L’échéance de 2015 d’accessibilité pour tous des lieux publics n’est pas négociable » alors qu’elle s »émerveillait devant les installations d’une plage aménagée.

Tant de belles promesses devraient donc nous rassurer mais ce serait sans compter sur une poignée de perturbateurs bien décidée à nous mettre des bâtons dans les roues en proposant des dérogations pour ne pas mettre aux normes les bâtiments neufs. Ainsi des mairies ou des postes flambant neuves pourraient ne pas être en mesure d’accueillir le public handicapé dans de bonnes conditions ou en tous cas pas dans la totalité de ses locaux. En effet le site Agora Vox souligne dans cet article que « Selon le rapport, « la personne handicapée doit pouvoir accéder à toutes les fonctions du bâtiment » et non pouvoir « l’occuper exactement comme un valide« . En pratique, cela signifie que l’on pourrait par exemple installer au rez-de-chaussée de la mairie un accueil polyvalent permettant de répondre à toutes les demandes et démarches des personnes handicapées. »
On pourrait penser au premier abord que cette solution est plutôt satisfaisante. Or si on y réfléchit deux minutes on s’aperçoit qu’elle ne fait qu’aggraver le sentiment de ne pas faire partie du même monde que les valides. Imaginez une mairie où les bureaux se situent dans les étages. Au rez de chaussée la gentille secrétaire vous reçoit avec son plus beau sourire et vous explique qu’elle va appelé Alain du troisième pour qu’il descende les clefs du local qui se trouve sous les escaliers « aménagé exprès pour les gens comme vous ». Déjà là vous avez une seule envie : vous barrez. Mais comme il vous faut absolument ce papier à la con vous restez et patientez. Au bout de vingt minutes le fameux Alain arrive avec un air un peu contrarié en marmonnant que la prochaine fois ce serait bien de prévenir (Ah bon les autres ils préviennent ?) …
Bref vous voilà donc dans le local « conçu exprès pour les gens comme vous » où on se croirait plus en garde à vue qu’à la mairie : une pièce borgne avec un bureau et trois chaises qui sent bon le renfermé. Bon OK j’exagère il y a quand même en décoration une affiche du conseil général sur laquelle deux gamins gambadent dans un champs de coquelicots et qui dit « Le Conseil Général du *** courre pour votre avenir ».  Tout en notant l’effort consentit pour égayer l’endroit vous expliquez à Alain la raison de votre venue et là vous voyez sa mine se crisper un peu plus … il n’a pas le bon tampon !!! Oh rage Oh désespoir il faut qu’il remonte au troisième et là vous savez que vous en avez encore pour un quart d’heure. Je me permets de vous laissez imaginer la suite sinon mon billet va durer trois plombes …
Bien sûr j’en rajoute. Bien sûr je brode et j’en fais même des tonnes. Mais rien que le fait d’avoir cette « pièce exprès pour vous » suffit à marginaliser la personne qui en bénéficie. Je veux pouvoir aller au guichet comme vous tous et être reçu dans le même bureau que vous tous. Surtout si il s’agit de bâtiments neufs !!! Voilà pourquoi je serai à Montbéliard le 27 septembre prochain à l’appel de l’APF. Et vous où serez-vous ?
Sources : Lemoniteur.frAgoraVox

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :