Le handicap fait son cinéma

Je suis allée en octobre à l’assemblée départementale de l’APF du Doubs où je me suis plains du manque de visibilité des personnes handicapées dans les médias, notamment à la télévision et au cinéma. Et voilà qu’en deux semaines les handicapés physiques se retrouvent sur le devant de la scène avec d’une part le phénomène « Intouchables » et d’autre part la série « Vestiaires » diffusée sur France 2 depuis aujourd’hui. Si le premier fait [presque] l’unanimité, la seconde crée déjà la polémique par son ton dérangeant et ses sujets plutôt inattendus.

Mais parlons d’Intouchables et de ses cinq millions d’entrées. Je suis allée le voir deux jours après sa sortie et effectivement les séances étaient complètes 2 heures à l’avance. Un peu mal à l’aise en tant que seule handicapée du public j’avais un peu peur de ce qui allait se passer à l’écran. Mais mes craintes n’étaient pas fondées et j’ai passé un agréable moment à suivre l’histoire de ce tétraplégique plus vrai que nature interprété par un François Cluzet toujours juste. Omar Sy n’est pas en reste et joue un mec de cité plutôt crédible dixit mon banlieusard de mari.
Depuis que j’ai vu le film je lis attentivement les réactions sur internet et je suis toujours étonnée de voir que certains le détestent. Les Inrocks ont pondu un papier invraisemblable qui compare l’histoire à un épisode de « Joséphine, ange gardien » et Omar Sy à une nounou rigolarde sauce S.A.V. de Canal +. Dommage que l’auteur ne soit pas allé au bout de sa connerie en ponctuant cette phrase « Super nounou ne manque pas de restaurer au passage l’autorité paternelle en matant une adolescente effrontée » par un merci au « Grand frère » de TF1. Marianne et Telerama parlent de clichés et de démagogie et le pompon reste le billet de Thierry de Cabarrus sur Le Plus du Nouvel Observateur qui nous explique pourquoi il déteste le film et confond cinéma et réalité.
Parce que le problème est bien là. Ce film n’est pas une histoire sociale mais bien une comédie. Il raconte la rencontre certes improbable mais pourtant vraie de deux personnages que tout oppose. Alors oui ça n’arrive qu’une fois sur des millions comme de gagner le gros lot à cette arnaque d’Euromillions. Oui c’est un peu cliché de dire que les mecs de cité sont un peu voleurs et écoutent de la funk et que les riches de XVIème arrondissement sont amateurs d’art contemporain et ne jurent que par la musique classique. Mais en étant réalistes c’est un peu vrai non ? Mon mari viens du 93 (j’te garantis qu’ya que des dingues, des dingues), il écoute du rap, roule en BMW et a volé des trucs dans sa jeunesse. Aucun de ses potes n’écoute Vivaldi ou ne connaît Kandinsky. C’est pas cliché c’est juste vrai. Et à part mon blondinet de mari ils sont tous plutôt basanés et leurs mères sont femmes de ménage. J’aurais crié au scandale si Idriss (Omar Sy) avait porté un jogging vert remonté au mollet juste sur une jambe et qu’il avait balancé des « z’y va » et des « wesh gros » à tout bout de champ. De même Cluzet n’a pas une élocution particulièrement guindée et ne fait pas aristo.
En tant que tétraplégique, juste un peu moins lourdement touchée que celui du film, je me suis totalement retrouvée dans l’histoire. Le ton est juste et jamais complaisant. On n’a pas pitié de ce pauvre handicapé et il n’est pas non plus montré comme un être plein de courage face à l’adversité qu’on pourrait admirer. C’est juste un homme qui tente de vivre sa vie le plus normalement possible. Bon vous me direz qu’il peut avec le pognon qu’il a. C’est peut-être le seul bémol du film qui, si il montre le handicap de façon bienveillante, ne pose pas les problèmes financiers liés à une pathologie aussi lourde. Mais comme je l’ai déjà dit c’est du cinéma et nous ne pouvons que nous réjouir qu’un tel sujet devienne un succès populaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :